R. BANDLER - DEPASSER LE PASSE

Une vidéo assez représentative du style de Richard BANDLER, co-créateur de la PNL avec John GRINDER. L’avantage majeur de cette séance est de voir de l’hypnose dynamique pour ceux qui croiraient encore que l’on dort en hypnose. En effet, on peut remarquer l’état hypnotique car si vous regardez bien le client lorsqu’il a les yeux fermés, il vibre en fonction du travail. Ceci permet à Richard BANDLER de vérifier que le client s’actionne.

Le leading est très fort. Mais surtout la réactivité y est bien travaillée (voir « Guide Pratique d’Hypnose Rapide »). Je le trouve plutôt bon et son utilisation du rire vient toujours au bon moment. Et heureusement, parce que je suis beaucoup moins fan de ses recadrages permanent qui, pour moi, viennent déliter le rapport inutilement. Néamoins, le rapport hypnotique est bon car si vous regardez bien, le client développe parfois une avance de phase sur ce que va dire R. BANDLER comme s’il en avait l’intuition. C’est très visible juste avant qu’il lui dise qu’il a une relation avec sa main.

Vous remarquerez aussi que R. BANDLER qui en est pourtant l’inventeur ne cherche pas à se « synchroniser » et heureusement sinon son rapport serait très mauvais. Si vous regardez bien, vous verrez qu’il amène au contraire le client à rentrer dans son rythme en travaillant la réactivité à ses instructions. On dirait même que c’est le client qui se synchronise sur R. BANDLER. En réalité, la synchronisation ne se crée pas du tout consciemment. C’est un mythe. Elle ne crée pas le rapport du tout. Elle apparaît simplement parfois (pas toujours) quand le rapport est bon. 

En résumé : 

  • Rapport => synchronisation inconsciente (parfois). La synchronisation est alors un témoin du rapport
  • Synchronisation consciente => Rapport (jamais, c’est même l’inverse). La synchronisation consciente n’a jamais crée de rapport. 

En tout cas, on est bien loin des séances sous forme de monologue, ce qui est une bonne chose. 

Bon visionnage

Retour haut de page